Navigation thèmes

Pigments, couleurs

Courr. des lecteurs

Substrats, supports

Liants et procédés

Procédés de dessin

Sculpture

Outils

Produits auxiliaires

Concepts phys-chim

Concepts techniques

Réseau ArtRéalité 

Qui sommes-nous ?

Sites amis

- LaCritique.org

- LEntrepot.fr

 

 

 

 

 

 

Navig. page/section

Préc./Prec.
Sup./Above
Suiv./Folwg.

_____

 

Sous cette page

_____

 

Pages soeurs

CDL - 19/8/2010 - S.T.
CDL - 16/8/2010 - A.D.
CDL - 9/8/2010 - M.S.
CDL - 6/8/2010 - N.F.
CDL - 2/8/2010 - C.S.
CDL - 19/7/2010 - T.D.
CDL - 18/7/2010 - N.D.
CDL - 15/7/2010 - J.
CDL - 7/7/2010 - V.L.
CDL - 5/7/2010 - M.M.
CDL - 27/6/2010 - C.C.
CDL - 16/6/2010 - R.D.1
CDL - 16/6/2010 - R.D.2
CDL - 7/6/2010 - S.T.
CDL - 7/6/2010 - M.M.
CDL - 3/6/2010 - B.R.
CDL - 28/5/2010 - J.M.
CDL - 27/5/2010 - T.E.
CDL - 21/5/2010 - Y.M.
CDL - 18/5/2010 - A.C. (1)
CDL - 18/5/2010 - A.C. (2)
CDL - 18/5/2010 - A.C. (3)
CDL - 6/5/2010 - M.P.
CDL - 28/4/2010 - L.G.
CDL - 27/4/2010 - M.1
CDL - 27/4/2010 - M.2
CDL - 18/4/2010 - P.J.1
CDL - 18/4/2010 - P.J.2
CDL - 6/4/2010 - L.M.
CDL - 30/3/2010 - A.B.
CDL - 30/3/2010 - A.B.2

_____

 

 

Copyright © www.dotapea.com

Tous droits réservés.
Précisions cliquer ici

 

Courrier des Lecteurs

2010 - saison 2/3

 

 

18/4/2010 - P.J.2

Phosphatation au zinc (coslettisation)

 
cdl cdl cdl

 

Navigation, sommaire thématique

cliquer ici

Dialogue antérieur - Dialogue suivant

 

 

 

PJ [2] : Pour patiner mes fers, soit rouillés ou soit fraîchement brossés, disqués ou poncés, j'utilise une potion maison. J'ai fait dissoudre dans de l'acide orthophosphorique 80% de petits copeaux de zinc (de vieilles planches de faîtage récupérées sur une toiture de maison en ruine), jusqu'à saturation. On obtient une solution aussi sirupeuse que l'acide lui-même, que l'on peut rediluer par la suite. Il en résulte une coloration gris bleuté, un peu façon orage, sur les métaux ferreux, du plus bel effet, et surtout, protectrice, et qui accroche beaucoup, je trouve ça fort joli. On laisse sécher sans rincer, et on essuie au Sopalin.

Voilà, c'est tout. si j'en crois la recherche Google sur Dotapea, je ne crois pas que ces techniques aient été abordées dans le courrier des lecteurs. Si elles les ont été, j'en suis désolé :)

 

 

 

 

 

Emmanuel (lien) : Non en effet, et votre travail avec le zinc est très intéressant. Merci pour votre témoignage sur ce procédé.

Jean-Louis (lien) : Il peut se produire plusieurs choses. D'abord une phosphatation de l'acier par l'acide, ce qui est connu pour protéger. Les militaires phosphatent leurs fusils. Il se pourrait aussi que du zinc se dépose "par déplacement électrochimique", un genre de galvanoplastie. Il faudrait que je vérifie les potentiels d'oxydo-réduction pour être sûr que c'est possible.

Si tu trempes un clou en fer dans du sulfate de cuivre, le clou se cuivre. Tu as déjà essayé ?

Emmanuel : Non, jamais. Ce doit être très joli.

 

 

 

 

Jean-Louis : Mais ce genre de dépôts-là n'est pas toujours très adhérent. En fait le procédé de Mr. P.J. est connu, c'est la « coslettisation » (de Thomas Coslett, 1906). Cela donne un film épais et résistant.

Emmanuel : Oui, d'accord, je lis en effet que ce procédé industriel est toujours d'actualité et qu'il aurait des vertus anticorrosion ainsi que des capacités de faciliter l'accrochage de peintures.

Comme tu disais il s'agit de phosphater pour protéger et d'appliquer par la même occasion un sel comportant du zinc, du manganèse, du calcium même... à se demander si le procédé de Mr. P.J. fonctionnerait avec des morceaux non pas de zinc mais de cuivre, d'aluminium, etc.

 

 

Coslettisation

-> lien vers une
recherche Google

 

 

Cela donne envie d'essayer, mais il ne s'agit pas de produits anodins, d'où l'avertissement ci-contre.

 

 

Avertissement

Dans l'industrie, ces processus sont très contrôlés.
Il est formellement déconseillé de les réaliser sans l'infrastructure nécessaire en termes de sécurité et de respect de l'environnement.

 

 

 

 

Retour début de page 

 

Communication